Histoire

Des Grands Moulins à la fabrique d’images

Construits à la fin du XIXe siècle aux abords de la ligne des chemins de fer de l’Est, aujourd’hui empruntée par le tram T3, les Grands Moulins Électriques de Villeurbanne sont inaugurés en 1901. Le site s’illustre par l’emploi d’une technologie alors nouvelle : l’électricité. Avec leurs machines de pointe, les Grands Moulins produisent la plus belle et la plus fine des farines et alimentent près de 500 boulangers de Lyon et de sa région. Le site, devenu en 1945 “Grands Moulins de Strasbourg“, ferme ses portes en 1980 et est laissé à l’état de friche.

L’inauguration du Studio 24 en 2002, par la Ville de Villeurbanne, lance le grand projet voulu par Roger Planchon. Rhône-Alpes Cinéma et une dizaine d’entreprises de l’image s’installent sur le site, préfigurant la création du pôle cinéma/audiovisuel. La friche industrielle des “Grands Moulins de Strasbourg“, jouxtant le Studio 24, est réhabilitée à partir de 2006 afin d’accueillir de nouvelles entreprises de l’image, du son et des industries créatives.

Cette première extension, à laquelle sont associées la Ville de Villeurbanne, la Métropole de Lyon et la Région Auvergne-Rhône-Alpes, est inaugurée en 2009. Deux nouveaux studios de tournage et des bâtiments modernes sont construits. Le site prend alors le nom de Pôle PIXEL et conserve la Minoterie comme témoin du passé industriel des lieux. Une seconde extension se concrétise début 2016 avec l’adjonction du 36 rue Émile Decorps, toujours grâce à l’appui des partenaires publics.

Histoire

Présentation & Objectifs

L'équipe

Les partenaires

X