Tout sur Les Contes du Hérisson, le prochain film d’Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli

Tout sur Les Contes du Hérisson, le prochain film d’Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli

Le nouveau film d’animation d’Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli, Les Contes du Hérisson, sortira – si tout va bien – à l’automne 2023. Jérôme Duc-Maugé producteur de Parmi les lucioles films et cocottesminute productions a bien voulu répondre à nos questions sur cette création très attendue des auteurs de Phantom Boy et d’Une vie de chat, actuellement en pré-production malgré les mesures de confinement prises pendant la crise du COVID-19.

Contrairement aux productions cinématographiques classiques largement impactées par la crise du COVID-19, le confinement a moins d’effet sur le monde de l’animation et l’on s’en félicite forcément un peu. Ainsi, le duo Alain Gagnol (scénario) et Jean-Loup Felicioli (conception graphique) travaillent actuellement chacun de leur côté – mesures de restrictions obligent – sur leur prochaine création, Les Contes du Hérisson.

 

Entre chronique sociale et conte initiatique

Ce film d’animation, leur troisième après le remarqué Phantom Boy (2015) et Une vie de chat (2010), s’attache au parcours d’une fillette de 10 ans, Nina, dont le monde se trouve bouleversé par le licenciement de son père. Alors que l’usine est fermée après des semaines de grève (le gérant aurait commis des malversations qui ont précipité la faillite de l’entreprise), la rumeur court qu’une fortune serait dissimulée dans un recoin de l’usine abandonnée. Avec son ami Mehdi et l’aide bienvenue d’un adorable hérisson, Nina va se lancer à l’aventure pour trouver ce pactole et aider son père.

On le voit, ce film d’animation qui s’adresse aux enfants comme à leurs parents, touche à des questions sociales cruciales. « C’est un film qui a pour objectif de poser un sujet important sur la table familiale, le chômage, en passant par l’image d’une toute jeune héroïne qui va tenter de remédier au problème. » explique Jérôme Duc-Maugé, fondateur de Parmi les lucioles films, en charge de la production du film de Gagnol et Felicioli.

« Aujourd’hui les enfants peuvent être concernés plus tôt par certains aspects anxiogènes de la vie de leurs parents, le chômage, la fermeture d’une entreprise, les différentes crises de nos sociétés. C’est important d’utiliser la fiction pour les rassurer et leur faire découvrir que des solutions existent », ajoute l’intéressé.

 

Le monde d’aujourd’hui commenté avec poésie

Parler de sujets graves de manière légère, et surtout poétique, s’impliquer dans les affaires sociales, saisir l’air du temps, c’est la marque de cocottesminute productions, société fondée en 2002 par Jérôme Duc-Maugé. L’entreprise se destine alors à la production de documentaires, et se voit complétée quelques années plus tard par une « petite sœur », Parmi les lucioles films, spécialisée dans les films de fictions et d’animations. Avec, toujours en toile de fond, des sujets d’actualité, des thématiques proches des questions qui agitent notre société.

« C’est vrai, j’aime quand nos films, quel que soit le format, nous racontent des histoires, parfois inspirées de faits réels, mais toujours pour interroger notre relation au monde. C’est tout l’intérêt de ce métier : pouvoir questionner des sujets sérieux avec une approche singulière, originale. » déclare son fondateur.

 

Les étapes d’une réalisation… en confinement

« Jean-Loup et Alain ont anticipé le confinement » raconte Jérôme Duc-Maugé. « Jean-loup est confiné depuis plus trois semaines et Alain, deux. Ils travaillent donc séparément mais ils communiquent beaucoup. Ils sont en pleine réalisation du story-board. Alain fait les premiers dessins, il pose le cadre, les mouvements des personnages dans l’image, et Jean-Loup vient redessiner et appliquer quelques changements. Une parfaite co-réalisation. Ils sont actuellement à la moitié du story-board. En parallèle, ils élaborent le lay-out. Ils seront rejoints par des équipes en juin »

« Nous sommes rentrés dans la seconde phase du développement. » ajoute-t-il, « nous commençons donc à fabriquer le film. Le montage financier avance bien, sous réserve bien sûr du dépôt de l’agrément des investissements qui aura lieu en décembre prochain. Nous avons déjà choisi notre distributeur, KMBO. Nous bénéficions de l’engagement d’Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma et de l’Avance sur recette du CNC. Nous avons la confirmation de l’intérêt de Canal+ et Ciné+ et espérons celui de France 3 Cinéma. »

« Le film est donc en phase de pré-production » déclare le créateur de Parmi les lucioles films et cocottesminute. Rendez-vous est pris, à l’automne 2023 pour la sortie de ces savoureux Contes du Hérisson, seul en salle, ou avec vos enfants !

D’ici là, découvrez les premières images de ce film avec le trailer et plus d’informations sur le projet sur le site de Parmi les lucioles films.

– Maxence Grugier

Contacts : cocottesminutes productions / Parmi les lucioles films

X