Reverto : La réalité virtuelle contre le sexisme en entreprise

Reverto : La réalité virtuelle contre le sexisme en entreprise

Lutter contre le sexisme ordinaire en entreprise, tel est le cheval de bataille de Reverto, une société qui est à l’origine d’un dispositif original qui aide à mieux identifier les situations de sexisme ou de discrimination, et à réagir en conséquence grâce à la réalité virtuelle. Découverte de cette entreprise, installée au Pôle PIXEL depuis cet été.

 

Diffus dans la société, le sexisme est également une plaie de la vie en entreprise (selon le premier rapport du Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, plus de 70% des salarié.e.s ont vécu une situation de sexisme dans leur vie professionnelle). En partant du postulat erroné de l’infériorité des femmes par rapport aux hommes, les attitudes sexistes se traduisent par des comportements considérés comme « banals » qui engendrent souffrances et situations d’exclusion.

Cela peut se traduire par des mots, des blagues, des remarques déplacées alimentées par les stéréotypes de genres et de compétences, des jugements concernant des questions quotidiennes comme la grossesse, l’adaptation technologique ou les congés.

 

Des situations que Reverto connait bien et se propose de prévenir en utilisant les technologies immersives de la réalité virtuelle, pour littéralement déplacer le regard des intéressé.e.s et sensibiliser aux questions du sexisme ordinaire et autres problématiques psycho-sociales.

 

Une entreprise du mieux-vivre ensemble

 

Créée en 2018 par Guillaume Clere, journaliste reporter d’images, Reverto est à la fois un organisme de formation et une société de production de contenus immersifs. Depuis un an, cette jeune entreprise basée à Villeurbanne et lauréate du prix de l’innovation Preventica (le prix de l’Innovation pour un environnement de travail sain et sécurisé) s’est emparée d’une technologie innovante, la réalité virtuelle, pour une utilisation pour le moins originale. Grâce à un dispositif de mise en situation en VR Reverto sensibilise tou.te.s les membres d’une entreprise aux situations qui peuvent s’apparenter à du sexisme et/ou à de la discrimination.

 

La réalité virtuelle étant un média complexe et pluridisciplinaire à cheval entre techniques du cinéma, écriture, ingénierie d’interface et, dans le cas de Reverto, science humaine et RH, une telle initiative nécessite une équipe complète. Reverto bénéficie donc des compétences des sciences cognitives, de la réalisation et mise en scène, de la post-production image et son, et de développeurs en réalité virtuelle.

 

Epaulé par Ekiwork, un cabinet de conseil spécialisé sur le sexisme ordinaire qui propose des formations pour « agir efficacement face aux violences sexistes et sexuelles au travail, par la sensibilisation et la formation des personnels », Reverto travaille également avec des chercheurs en psychologie cognitive spécialisés sur les thématiques de la réalité virtuelle et l’empathie.

 

Le dispositif VR Reverto

Concrètement le système Reverto permet de se glisser pendant 7 minutes dans la peau d’une femme victime du sexisme ordinaire au sein d’une entreprise.

Ainsi mise en situation dans des conditions très concrètes, la personne va interagir avec ses collaborateurs (et collaboratrices, le sexisme lui, n’est paradoxalement pas genré) et au fil de son évolution elle va prendre conscience du poids de ces stéréotypes que l’on juge souvent banals, mais qui blessent et stigmatisent.

 

 

Déclencher un impact

La société de Guillaume Clere, CEO & Fondateur de Reverto, assure un « impact garanti pour agir sur les consciences, mieux identifier ces situations et savoir comment les appréhender. L’expérience crée un impact émotionnel fort capable d’influer sur les comportements». Le film s’accompagne d’un module interactif et d’un quizz qui permettent de faire intervenir un expert sur les situations vécues et de donner des clés et des conseils sur les différentes façons de réagir à ces situations.

 

 

Différentes manières de sensibilisation

 

Reverto propose des offres d’animations, sur site ou sous forme de licences entreprise (les licences peuvent être mises à votre disposition 1 jour, 1 moi, 1 an ou 2 ans) ou même de solutions personnalisées avec une possibilité de co-production avec le commanditaire (scénario écrit de manière tri-partite à partir des besoins du client, recherche des lieux de tournages et des acteurs, droit de regard sur le casting, mise à disposition de techniciens et d’un réalisateur, etc.).

 

Reverso s’adapte donc à toutes les situations pour la sensibilisation et la formations en entreprise, sur une journée, un mois ou un an.

A noter que ce système n’est pas uniquement dirigé contre le sexisme, mais aussi contre le harcèlement scolaire ou sexuel, toutes les discriminations et toutes formes de violences sociales.

 

 

Maxence Grugier

 

Voir le teaser de « Sexisme VR », le dispositif VR de prévention et sensibilisation au sexisme ordinaire de Reverto :

 

 

X